Change tes circuits neuronaux !,  Zoom sur…

Journée nationale sans fourrure

A ce qu’il paraît, le 9 janvier, c’était la journée sans fourrure. Ah bon ?!

A ce qu’il paraît (bis), c’est un mouvement qui existe en France depuis 2007… Sérieux ??! Qui donc est au courant à part les personnes hyper engagées dans la cause animale ?!

Désolée si mon article arrive bien après la bataille, mais encore aurait-il fallu que je fusse au courant de cette action…

Carrément dégoûtée d’avoir raté cette occasion de plaider en faveur des animaux. Je me suis documentée sur la question et voici les infos que j’ai récoltées sur le site www.journeesansfourrure.com : « La « Journée Sans Fourrure » est une journée d’action annuelle, qui tombe le premier samedi des soldes d’hiver, jour où les ventes de prêt-à-porter atteignent leur maximum. Lancée en 2007, cette journée est une occasion de montrer l’opposition grandissante face à ce commerce basé sur l’exploitation des animaux à fourrure. »

Donc, tous les ans, au moment du début des soldes d’hiver, la journée sans fourrure a lieu… Je pense que c’était fait exprès de caler cette journée d’action pile poil sur les soldes…Mais, c’est pas très malin car, soyons honnêtes, à cette période (et surtout le premier samedi des soldes, Allô ?!), les gens sont beaucoup plus intéressés par le fait de s’acheter le dernier smartphone à la mode à prix cassé plutôt que d’aller manifester pour la protection des animaux… Ça me désole, Bisounours Gros Câlin (sors de ce corps), mais c’est une réalité qu’il faut prendre en compte ! Pourquoi ne pas faire cet évènement à un autre moment de l’année pour avoir plus d’impact ?

J’avais bien vu quelques affiches dans les couloirs du métro, mais j’avoue ne pas avoir pris le temps de les lire car étant très sensible à la cause animale, les images de ces petits êtres ensanglantés me font horreur… ce qui est assez paradoxal finalement, car j’ai mis mes œillères en voulant protéger ma sensibilité et je n’ai pas laissé le message arriver jusqu’à moi.

Bref ! Il n’est jamais trop tard pour se rattraper ! Et, pour la peine, j’ai décidé d’écrire un article pour défendre la cause animale !! YES !

Je ne sais pas pourquoi quand j’ai su que certains pinceaux étaient à base de poils d’animaux, j’ai tout de suite pensé qu’on ne leur prélevait quelques poils de la queue et qu’ensuite on les laissait continuer à gambader dans la nature… Naïveté ou déni face à la cruelle réalité ?

Dans  le monde des Bisounours (avec Gros Câlin et ses amis), ça donnerait ça :

TeeNa_Anti-FourrureWEB

Moi, je dis, tant qu’on y est, on peut plutôt aller par là 🙂 :

TeeNa_Anti-Fourrure2WEB

Alors, les connaisseurs me diront que y’a eu des progrès et que l’amendement Glavany accorde désormais le statut «d’êtres vivants doués de sensibilité» aux animaux domestiques, alors que jusqu’à maintenant le Code civil les considérait comme « des biens meubles ».

Mais bon, pour moi, tout ça, c’est du chinois et de la poudre aux yeux… Et tant que les gens, la société, etc. continueront à considérer que les êtres humains ont droit de vie, de mort et de torture sur les animaux, on en sera toujours au même point ! Si vous ne vous sentez pas concernés par les cruautés engendrées sur les animaux et pensez ne pas contribuer à leur massacre gratuit, regardez donc en poils de quel animal est faite la capuche de votre magnifique manteau d’hiver (que vous avez payé un bras)…

TeeNa ★

Renseignez-vous:

www.journeesansfourrure.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *