Change tes circuits neuronaux !,  Zoom sur…

Histoire de grippe saisonnière

On entend souvent parler de la « grippe saisonnière » ou du rhume de saison. Ces maladies qui, tous les ans, à la même période reviennent nous embêter et nous forcer à nous moucher pendant des jours, à tousser et cracher nos bronches et à nous sentir mous du bulbe tels des mollusques.

J’ai été très surprise de voir pulluler des pubs de sirops contre la toux et de médicaments dans la rue à peine la saison d’automne annoncée. Mais, j’ai été encore plus étonnée quand j’ai commencé à entendre tout le monde tousser autour de moi dans les transports comme par hasard  à cette même période… Tous les uns après les autres, comme quand on voit quelqu’un bâiller et qu’on ne peut s’empêcher de l’imiter.

J’ai alors commencé à me poser des questions : Et si la « grippe saisonnière » n’était en fait qu’un autre conditionnement parmi les autres ?

Non, ce n’est pas tiré par les cheveux !… Enfin, pas tant que ça hihi

On dit aussi qu’on « attrape froid », ce qui fait qu’on trouve normal de tomber malade dès que les températures baissent. Pourtant, aucun lien n’est vraiment prouvé entre le froid et le fait de tomber malade. Est-ce que les esquimaux sont malades toute l’année ? Non !… Bon, vous me direz que c’est parce qu’ils ont toujours vécu dans le froid donc leur corps s’est accommodé de ces températures, ce qui est vrai. Mais, ça prouve quand même que le froid ne rend pas plus malade que le chaud et que tout est juste une question de croyance.

Personnellement, je peux vous assurer que j’ai passé un automne et un hiver sans être malade une seule fois alors que mon corps n’est pas plus habitué au froid que celui de mes autres compatriotes. Et quand j’ai pris les transports, je me suis soudain sentie envahie par cette atmosphère de grippe et de maladie, surtout quand je voyais ceux qui toussaient sans mettre leur main devant leur bouche comme s’ils trouvaient tellement injuste d’être malades qu’ils voulaient que les autres le soient aussi par solidarité tss !

Et je suis sûre qu’à force d’entendre les autres dire qu’ils sont malades, tousser et de voir sans cesse des pubs contre le rhume, on se dit inconsciemment que ce serait peut-être le moment d’être malade comme tout le monde après tout.

Si vous doutez de la véracité de ce que je viens de dire, comment expliquez-vous que quasiment personne ne soit malade en été ? (ne me dites pas que c’est parce qu’il fait chaud…) Avez-vous déjà vu des affiches et des publicités contre la grippe et le rhume dans les rues pendant les périodes d’été ? La réponse est « Non », voilà l’explication !

Je vous laisse méditer là-dessus (ou non).

TeeNa ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *