Change tes circuits neuronaux !,  Zoom sur…

Comment Hermione m’a réconciliée avec le féminisme

Ah le féminisme ! Il en a fait couler de l’encre depuis plus de 40ans…

Pour moi, l’égalité entre les femmes et les hommes a toujours été une logique. Pourquoi un sexe devrait-il avoir le dessus sur l’autre ?

J’ai eu la chance de grandir avec des icônes féminines et des modèles de femmes fortes et indépendantes comme Buffy, Wonder Woman, Loïs Lane dans Superman les nouvelles aventures, Charmed, Sailormoon et les Power Puff Girls (bah oui, c’étaient les filles qui sauvaient le monde à chaque fois), et puis, bien sûr, il ne faut pas oublier les Spice Girls avec le fameux Girl Power. Je me rends compte aujourd’hui que toute cette Pop culture foisonnante de figures féminines charismatiques a permis de forgé en moi la certitude que les femmes sont des citoyennes à égalité avec les hommes et que les « demoiselles en détresse » qui attendent qu’un homme vienne les sauver sont des mauviettes.

Pourtant, même si j’ai très tôt défendu les droits des femmes, j’ai toujours eu du mal avec le mot « féministe », un mot barbare et très controversé, en tout cas. Mais, un soir de septembre 2014, ma vie et mes certitudes ont basculé. J’ai découvert la vidéo du programme de l’ONU, He for She, où Emma Watson (l’interprète d’Hermione dans la saga Harry Potter) a fait un discours vraiment très émouvant sur le féminisme, et ça m’a littéralement transcendé et remis les idées en place concernant la véritable définition de ce terme.

Voici l’extrait de son discours, vous jugerez par vous-mêmes :

Emma a raison, le féminisme à la base, c’est un : « Mouvement social qui a pour objet l’émancipation de la femme, l’extension de ses droits en vue d’égaliser son statut avec celui de l’homme, en particulier dans le domaine juridique, politique, économique » Jamais il n’a été dit qu’il fallait détester les hommes ou vouloir les écraser à notre tour.

Je pense que nombreuses sont celles qui ne veulent pas se dire féministe car ce terme est souvent associé à l’extrémisme de certaines femmes aigries, anti-mecs voire lesbiennes, qui veulent tout faire péter pour que les femmes prennent le pouvoir et écrasent les hommes à leur tour pour se venger… Je pense que malheureusement, le féminisme a pâti dès ses débuts des actions excessives de certaines femmes qui voulaient reprendre leur indépendance.

J’étais une des premières à les juger avant, mais je me rends compte qu’à leur époque, il était peut-être nécessaire d’être aussi radicale du fait de la très forte influence masculine sur les faits et gestes des femmes. Sans doute ces femmes n’avaient-elles pas d’autre choix que de hurler et taper du poing sur la table pour qu’on entende enfin leur voix si longtemps étouffée. Donc, ok, elles avaient des raisons valables, mais je trouve que nous, femmes d’aujourd’hui, n’avons plus à reproduire les mêmes comportements que nos prédécesseurs. Nous profitons des avantages obtenus, en partie par le combat de ces femmes et nous avons maintenant le choix de changer les choses sans pour autant foncer dans le tas et en vouloir à tous les hommes, même ceux qui sont de notre côté. Car oui, il y a aussi des hommes féministes (j’en connais plusieurs) et qui soutiennent notre émancipation, ce n’est pas qu’une affaire de femmes. Emma le dit très justement dans son discours, le féminisme est avant tout une histoire d’égalité et de solidarité. Finalement, je pense qu’il est important et primordial d’accepter les gens tels qu’ils sont, peu importe leur sexe. Et de défendre le droit des femmes de faire des choix, d’avoir des opinions, d’être entendues, de décider de leur vie, de leur corps…mais aussi le droit des hommes d’être qui ils sont vraiment et de ne plus avoir à se conformer à l’image que la société se fait d’eux.

Et je trouve le discours d’Emma Watson très juste et très beau car elle défend aussi bien les femmes que les hommes.

Elle nous rappelle la définition du mot féminisme avant qu’il soit entaché par toutes ces actions violentes et c’est comme ça qu’elle a su me réconcilier avec ce terme que je trouvais limite grossier avant. Et aujourd’hui, je peux me dire féministe, en être fière et agir à mon niveau pour faire évoluer les choses ! Merci Emma 🙂

Discours d’Emma Watson surkiffé par…

TeeNa ★

Plus d’infos sur : http://www.heforshe.org/en

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *