Le lundi, ce mal aimé !

Le lundi !

Nombreux sont ceux qui font des cauchemars à son approche… Personnellement, je n’ai jamais compris la haine que vouent les gens à ce jour de la semaine pareil à un autre.

A la base, je n’avais pas d’avis particulier sur ce jour, mais à force d’entendre les autres s’en plaindre continuellement, j’ai eu envie de me pencher sur le sujet !

J’ai fini par comprendre que le lundi signifiait le début d’une semaine de torture pour les travailleurs salariés (oui, on s’en doute)…et, plus principalement, pour ceux qui n’aiment pas leur boulot en fait, il représente plus précisément  « le début d’une nouvelle semaine de labeur avant le week-end »… Ne mentez pas, je vous ai entendu bougonner à plus d’un kilomètre à la ronde !

Bon, certains indépendants doivent aussi haïr ce jour, surtout s’ils doivent appeler des clients récalcitrants ou conclure de grosses affaires ce jour-là. On m’a d’ailleurs conseillé, en tant qu’indépendante, de ne jamais passer d’appels importants ce jour-là, tant les gens haïssent le lundi, ça va vraiment loin… Le lundi matin étant l’horaire diabolique à proscrire ! Autant ne rien programmer d’important pour ce jour.

Vous pensez que détester le lundi est une pratique exclusivement française, vu qu’on a la plainte facile ? Que nenni ! Les pays anglo-saxons aussi s’en donnent également à cœur joie pour haïr ce jour (si innocent). Sur internet, on voit d’ailleurs foisonner des t-shirts, des mugs et autres goodies avec les expressions « I hate mondays ». Ce qui me dérange, c’est le fait qu’il y a une sorte de coalition anti-lundi et ceux qui ne rentrent pas dans ce combat stérile sont considérés comme des décérébrés qui ne sont pas conscients des réalités (je dis ça, mais je n’ai jamais eu l’occasion de débattre sur le lundi). Il suffit de taper « lundi » dans Google pour être assailli de négativité, ça en deviendrait presque contagieux et limite oppressant !

Pourtant, le lundi est pour moi positif car c’est le début d’une nouvelle semaine pleine d’opportunités, une nouvelle chance de s’engager, de s’améliorer, de faire encore mieux que la semaine passée. Bref, vous l’aurez compris, je vais sûrement en choquer plus d’un, mais je l’assume : J’aime le lundi ! Voilà, c’est dit :3

Et, je dirai même plus : j’adore le lundi !! ❤ et je ne dis pas ça pour vous embêter, promis !

Personnellement, il y a quelques années, c’était le dimanche que je détestais ! J’avais l’impression qu’il faisait toujours moche, gris, qu’il pleuvait tout le temps et je m’ennuyais toujours à mourir. J’étais même pressée de revenir en cours ! Comme quoi, ça dépend des points de vue…

Maintenant, j’aime tous les jours. Je pense que chaque jour, on a 24h et le choix d’en faire un rêve ou un cauchemar ! Personne d’autre que nous ne détient ce pouvoir sur notre vie. Alors, pourquoi choisir consciemment de vivre l’horreur et la déprime ?

Je trouve qu’on se prend beaucoup la tête sur des sujets vraiment stériles dans nos sociétés modernes… Pouvez-vous concrètement m’expliquer l’intérêt de détester un jour de la semaine, sachant que toutes les semaines jusqu’à la fin de vos jours, il va se représenter à vous ? Ne serait-ce pas ce qu’on appelle de l’énergie gaspillée pour des c*nneries ? Vivre sa vie en attendant le week-end, les vacances, c’est passer à côté de sa vie et c’est ne pas profiter de l’instant présent puisqu’on est sans cesse focaliser sur l’avenir. On ne peut donc pas savourer les cadeaux qui s’offrent à nous vu qu’on reste fermés et fixés sur un avenir qu’on pense meilleur. Mais, une fois arrivé à destination, on réalise très vite qu’on est encore dans l’attente du futur et finalement, c’est un cercle vicieux, c’est comme le film « Un jour sans fin ». Je ne sais pas comment c’est possible de vivre toute sa vie de cette façon… Et je comprends mieux pourquoi 95% des gens expriment des regrets sur leur lit de mort… Il est possible de rectifier le tir tout de suite pour faire plutôt partie des 5% qui finissent leurs jours satisfaits de ce qu’ils ont accompli ! Et ne me dites pas que ça n’arrive qu’aux autres, à ceux qui ont de la chance, etc.

Pourquoi cette obsession constante et malsaine de se focaliser sur le négatif, ce qu’on n’a pas, ce qui ne tourne pas rond, ce qui nous dérange ?

Si le temps nous est compté, pourquoi ne pas célébrer chaque jour qui s’offre à nous ? Pourquoi ne pas célébrer la Vie et la chance de respirer encore et d’avoir 24 nouvelles heures pour faire des choses qu’on n’a encore jamais osé faire ?

La Vie est une aventure et une découverte ! J’ai envie de me focaliser sur l’essentiel et de ne plus m’attarder sur des broutilles qui me plombent inutilement… Après, chacun sa vie et chacun ses choix, je ne suis pas là pour juger qui que ce soit, je pose juste des questions. Donc, comme dirait Tonton David :

« Chacun sa route

Chacun son chemin

Chacun son rêve

Chacun son destin…

Passe le message à ton voisin… »

TeeNa ★