Change tes circuits neuronaux !,  J'ai testé...,  Zoom sur…

Petit traité de « raisonnabilité » !

Non, la raisonnabilité n’existe pas et oui, j’ai inventé ce terme… d’ailleurs, Word le souligne en rouge comme étant une grosse faute d’orthographe haha

J’entends souvent parler de raison, dire qu’il faut « être raisonnable », « se raisonner », «agir raisonnablement».

Mais, qu’est-ce que ça veut dire concrètement ?

Personnellement, je me sens étouffée quand j’entends dire qu’il faut être raisonnable.

Pour moi, la raison est comme l’exact opposé de la spontanéité et de l’authenticité… Comme si on mettait une sorte d’étau autour de ce qui cherche à s’exprimer, à grandir, à s’étendre.

Je vois la raison comme quelque chose de rigide qui nous entrave dans nos élans de vie et qui nous empêche d’exprimer qui on est vraiment. Après, je peux me tromper, mais c’est mon avis sur la question.

Combien d’entre nous ont déjà eu une idée fulgurante, une envie soudaine, un besoin qui émerge et qui a tout de suite été refoulé par… la raison ?

Très vite, arrivent des phrases assassines du genre « ah nan mais je peux pas faire ça… », « que vont dire / penser les gens si je vais au bout de mon idée ? » et finalement, on se retrouve figés car on n’ose même plus agir à cause de trop d’anticipation et de la peur du jugement des autres. Cette tendance rejoint ce dont je parlais dans mon précédent article (lien article blocage) sur le fait qu’on se préoccupe trop des attentes (souvent imaginaires) des autres.

D’ailleurs, est-ce que la raison ne serait pas finalement une autre façon de dire « ce que pensent les autres », « ce qui est admis et accepté par la société » ?

Peut- on vraiment être soi-même en étant « raisonnable » ?

Personnellement, je n’ai jamais beaucoup employé ce terme de raisonnabilité (peut-être car il n’existe pas…) et je n’ai jamais eu pour ambition d’être raisonnable car ça me saoule d’avance…

Je viens de penser à l’expression « le cœur a ses raisons que la raison ignore », qui est, à la base, une phrase plutôt positive qui dit qu’on ne peut pas expliquer de façon rationnelle d’où vient l’Amour qui naît pour l’autre. Génial !

Mais, il me vient une autre tournure beaucoup moins positive : ça peut aussi vouloir dire que la raison (donc la santé d’esprit) ne peut pas comprendre les élans du cœur car celui-ci fait vraiment n’importe nawak, des choses déraisonnables que personne ne comprend, pas même lui-même (le cœur, je veux dire… vous me suivez toujours ?)

Finalement, je crois que le problème avec la raison c’est qu’elle nous fait nous prendre la tête pour des bêtises… tout intellectualiser, ça donne des maux de tête et ça empêche de vivre et de profiter de la Vie…

 

Moi, je dis : Soyons déraisonnables, les amis !

 

Much Love to you all 💖

TeeNa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *