Petit traité de gamophobie

« Les hommes ont peur de l’engagement« , c’est bien connu !

Et si ce n’était pas toujours le cas. Et si, même les femmes pouvaient être atteintes de cette phobie de l’engagement…

Je trouve qu’on n’en parle jamais. Et… Désolée de briser les préjugés de certains, mais contrairement à ce qu’on nous fait gober depuis des siècles : OUI, les femmes peuvent aussi avoir peur de s’engager ! Voilà, la bombe est lâchée…

Et non, les femmes ne souhaitent pas toutes absolument se mettre en couple, se fondre dans l’autre au sein d’une relation amoureuse étouffante voire annihilante (où on doit fusionner avec l’autre, jusqu’à disparaître)…et leur plus grand rêve n’est pas forcément de se marier (avec un homme riche, ça va de soi, faut pas déconner non plus…)

Sur ce sujet, les articles que j’ai lus sont majoritairement sexistes… Je lis toujours des phrases du style « longtemps, on a considéré l’Amour comme une fusion et une perte d’identité. Du coup, les hommes en avaient peur… » (Cf. Article sur le plaisir sexuel dans le magazine Psychologies de juillet-août 2007… Ouaw ! 10 ans, ça nous rajeunit pas tout ça…) Et les femmes, elle puent ou bien ? Elles ont le droit d’avoir peur de ce qu’elles veulent ?

Après tout, c’est insensé, une femme qui a peur de s’engager dans une relation et qui ne veut pas être en couple… et encore moins se marier… Ce n’est pas une femme… Pas une vraie femme, en tout cas ! Il doit forcément manquer une case quelque part, une fonction, un gène ?

Je me rappelle quand j’étais petite, biberonnée de clichés sur ce que devait être une femme, j’imaginais mon mariage avec mon père… (Complexe d’Œdipe, sors de ce corps !…) Ensuite, je vous rassure, j’ai guéri et j’ai voulu me marier avec d’autres hommes, la consanguinité et l’inceste, c’est pas trop ma tasse de thé…

Pendant des années, je me projetais avec un homme (au visage flouté…normal, on ne connaît jamais le visage de celui avec qui on sera en relation…)

Et puis, un jour, comme sorti d’un Choipeau magique, une peur étourdissante, assommante, suffocante : la peur de l’engagement ! Elle s’est emparé de tout mon être et s’est mise à me consumer, années après années…

Mes copines se casaient toutes les unes après les autres, mais moi, je restais désespérément célibataire… Non pas que je sois un gros thon (ce qui d’ailleurs n’est en fait même pas un vrai critère car même les gens dits « moches » trouvent chaussure à leur pied ! La Vie est tellement bien faite )… Donc, j’étais plutôt jolie et j’avais même toutes les qualités dont on peut rêver, tout ça bien équilibré avec mes défauts, mais pourtant, je ne me casais pas et pire, je ne rencontrais personne ou je m’entichais du gros con pas accessible qui te fait tourner en bourrique pendant des lustres avant de te dire « Nan mais allô, j’ai jamais voulu sortir avec toi… » …. Enc**é ? xD

J’avoue que je me suis même persuadée pendant longtemps que quelque chose clochait chez moi, une chose que tout le monde voyait, sauf moi…comme un énorme furoncle sur le front…(ou sur l’arrière de la tête, pour que je ne le vois pas, même en me regardant dans le miroir haha)

Je remarque que ma peur attirait justement à moi les situations qui confirmaient sa véracité… En gros, j’avais hyper peur d’être en couple, de l’autre, de m’engager et ces peurs fabriquaient un filtre à travers lequel je voyais la Vie et ce même filtre teintait tout ce que je vivais, de sorte que mes peurs soient vérifiées et que j’ai encore plus peur… De quoi donner le tournis à une toupie !

Ce qui fait qu’à la fin, j’avais même des sortes de crises d’angoisse… Un jour, j’ai vu un couple dans une bijouterie en train d’acheter une bague (pas forcément pour un mariage, maintenant que j’y pense…) et je me suis mise à avoir des bouffées d’angoisse et des palpitations, j’ai dû m’éloigner pour ne pas tourner de l’œil… On pourrait trouver ça ridicule et excessif, mais il faut savoir que ça arrive à beaucoup plus de gens qu’on ne le croit… Et non, ce ne sont pas que les hommes qui fuient l’engagement comme la peste bubonique !

J’en ai d’ailleurs connu plusieurs, des hommes qui voulaient plus s’engager que moi…

Ensuite, ma peur de l’engagement s’est spécialisée pour devenir la peur du mariage (genre, elle a eu son diplôme universitaire et est donc montée en grade haha)

J’ai même découvert que ça portait un nom bien précis : la gamophobie ! (Y’a-t-il des gens payés pour trouver des noms à des choses débiles ? Si oui, je veux le faire aussi !! *O*)

Je ne pouvais même pas voir des alliances au doigt des gens dans les transports, je paniquais et j’avais direct des palpitations… Puis, je ne sais pas comment, cette peur a commencé à s’estomper petit à petit et aujourd’hui, je n’ai plus d’angoisses. Mais j’observe quand même les gens avec des bagues, j’essaie de les imaginer le jour de leur mariage et je me demande aussi quelle tête peut bien avoir leur partenaire… J’ai passé quelques temps à me questionner sur le mariage et le fait de se marier… Bien sûr je n’ai plus du tout de peurs à ce sujet, je me demande même si j’ai envie de sauter le pas… Aujourd’hui, je suis toujours perplexe sur cet acte social du mariage.

Est-ce que les gens seraient aussi nombreux à se marier s’ils n’y gagnaient pas un statut social (et une grosse réduction d’impôts au passage haha), un pin’s bien brillant à exhiber devant la tronche de la société ?

L’autre jour, en prenant le train, je me suis assise en face de 2 connaissances du lycée (p*tain, je m’en suis mordue les doigts d’avoir cherché la place la plus propre haha) je les ai tout de suite reconnus, mais je me suis autorisée à ne pas leur parler et à faire comme si je ne les avais pas vus car…je n’avais pas envie de me forcer à tenir une conversation avec des gens qui m’indiffèrent… C’est cru, mais c’est la vérité !

J’ai donc vu qu’ils étaient ensemble car ils se tenaient la main, ça m’a étonnée car au lycée, je ne les avais jamais vus se parler, puis à un moment je vois quelque chose qui brille au doigt du mec et je comprends : ils sont mariés !! (Je vois ensuite une très belle bague au doigt de la fille)… Là, j’étais choquée, surtout qu’ils avaient les mêmes dégaines qu’au lycée, le rouge à lèvres et le costume à pinces en plus… C’était assez perturbant comme vision et j’ai vraiment eu du mal à les imaginer le jour de leur mariage…

Je me pose donc cette question : est-ce que le mariage est la suite logique quand on est en couple ? Pourquoi forcément se marier ?

Quelle est donc la valeur ajoutée du mariage (à part l’impression que l’autre nous appartient…jusqu’à ce que la mort nous sépare of course) ?

Malgré les questions que je me pose, je pense que j’ai envie de me marier un jour, mais je me demande surtout si ce choix vient bien de moi…ou bien si j’ai été totalement conditionnée par la société ?… Dur de savoir à ce stade…

Sur ce, je vous laisse réfléchir sur ce sujet… ou non !

Much love to you all ❤

TeeNa

Laisser un commentaire