Les Lego de Nathan Sawaya, invités d’honneur à la Porte de Versailles

Mon article portera aujourd’hui sur une exposition à laquelle j’ai assisté et qui va sûrement également vous plaire, si comme moi, vous avez joué aux Lego quand vous étiez enfant et que vous adoriez ça.

L’artiste américain Nathan Sawaya présente son exposition The Art of The Brick pour la première fois en France, après un passage en Amérique du Nord, Australie, Asie et Europe, où plus de 2 millions de visiteurs ont pu admirer son travail. Alors, si vous aussi vous êtes fans des briquettes colorées, vous avez jusqu’au 30 août 2015 pour rejoindre l’aventure Lego à la Porte de Versailles.

IMG_2184b

The Art of The Brick est une exposition qui met en scène plus de 100 œuvres d’art réalisées exclusivement à base de briques Lego. Nathan Sawaya a laissé libre cours à son imagination et à sa créativité afin de nous surprendre et de nous séduire (et ça a marché !) avec des pièces vraiment originales, ce qui fait de son exposition un événement unique en son genre.

Qui aurait pu penser qu’on puisse être aussi inventif avec des Lego ? (mon frère et moi, on se contentait de construire ce qu’il y avait sur les boîtes…)

IMG_1962b

IMG_1869b

IMG_1799b

IMG_1838b

IMG_1810b

Certaines œuvres m’ont vraiment époustouflé. Je n’arrivais pas à décoller mon regard de Red Dress et Grasp, tellement ces deux œuvres m’ont touché !

– Pour la première, Red Dress, ce sont principalement les plis et le bouffant de la robe qui m’ont impressionnée : comment peut-on faire ça avec des Lego rigides ? Je trouvais cette robe magnifique et je pouvais carrément m’imaginer la porter car, bien que faite avec un matériau figé, elle dégageait une légèreté hallucinante.

IMG_2064b

– La deuxième, Grasp, ce qui m’a profondément marqué, c’est le sens donné à cette œuvre. Elle représente un homme dos à un mur, avec des mains qui le retiennent et entravent sa progression. L’artiste souhaitait parler de ces chaînes qui nous empêchent d’évoluer quand on décide de vivre notre vie et de s’aventurer hors des sentiers battus (quand on veut sortir du troupeau, en gros !) Personnellement, en tant qu’artiste, j’ai des tas d’anecdotes à ce sujet… Ce sera d’ailleurs peut-être un de mes prochains articles.

L’artiste dit au sujet de son œuvre : « Quand j’ai tenté de m’évader pour devenir artiste, des tas de gens m’ont dit : « Tu es fou, tu commets une erreur, tu ne peux pas faire ça. Je devais m’éloigner de ces gens, et c’est de ça dont parle Grasp. »

IMG_2020b

Ce qui est aussi impressionnant, c’est le nombre de pièces de Lego utilisées pour chaque création. Il a, par exemple, fallu plus de 80.020 briques Lego pour construire le T-rex que voici :

IMG_2100b

Je ne vous raconte pas le nombre d’heures de travail derrière. Mais, quand il y a la passion, les heures ne se comptent même plus.

Et, même si à la base, les Lego font partie des jouets pour enfants, cette expo risque de vous convaincre du contraire car Nathan Sawaya a réussi à y ajouter une touche de sensibilité qui nous fait même réfléchir à des problématiques existentielles, comme c’est le cas pour Grasp, dont j’ai parlé plus haut.

Bon, je ne vais pas trop vous spoiler ! Je vous encourage à vous rendre à cette expo car elle mérite vraiment d’être vue et je finirai avec une phrase de Nathan Sawaya que j’ai beaucoup aimée :

« Tout commence avec une simple brique »

Évènement testé et approuvé par…

TeeNa ★
Plus d’infos :

http://www.brickartist.com/

http://www.theartofthebrick.fr/

 

Crédits photos ©TheBreakfastDevil.com

2 thoughts on “Les Lego de Nathan Sawaya, invités d’honneur à la Porte de Versailles

Laisser un commentaire