Les Comics envahissent Lyon avec la Comic Gone (2)

J’ai eu quelques petits soucis pour mettre mes vidéos d’interview en ligne, et puis j’avais filmé dans le mauvais sens donc il fallait bidouiller, ce qui fait qu’on a deux articles (écrits à 2 semaines d’intervalle) ! Mais bon, ce sont les aléas du direct et ça pimente la Vie 😉 ! Je m’y prendrai différemment la prochaine fois.

Le premier article était un peu comme une présentation de la Comic Gone. Maintenant, avec le deuxième article, on rentre dans le concret et dans les coulisses. Ouh ouh suspense, que va-t-il se passer ?

C’est par ici…

Je laisse donc la parole aux organisateurs du festival qui vont vous raconter plus en détails cette fabuleuse aventure qu’est la Comic Gone.

– Voici d’abord l’interview de Romuald Carroz, membre très actif de l’association BD CinéGoodies, qui a permis à la Comic Gone d’exister.

 

– Ici, vous en découvrirez bien plus sur la Comic Gone grâce à Kader Chaibi, le patron de la librairie Comics Zone basée à Lyon (vous savez, la librairie qui organise le Free Comic Book Day chaque année).

 

– Du côté des artistes. J’ai donc, sans l’avoir calculé à l’avance, interrogé essentiellement des artistes féminines, mais je trouve ça très bien de nous mettre sur le devant de la scène des comics pour changer !

On commence donc avec Maly Siri qui a eu la gentillesse de répondre aux questions de cette interview improvisée !!

« Bonjour Maly, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Eh bien je m’appelle Maly Siri, je réside à Montréal, et je dessine de jolies femmes dans un esprit glamour et vintage, la plupart du temps! 🙂

As-tu toujours voulu faire carrière en tant qu’artiste professionnelle ? As-tu fait des études pour devenir artiste pro ?

Ah oui! Depuis mes 8 ans, où j’ai eu une révélation! La vierge Marie…non je plaisante!

J’ai toujours adoré les livres, les histoires, les images, et surtout le dessin. À 8 ans donc, après avoir refermé un énième livre, j’ai dit à mes parents que moi aussi je voulais faire rêver les gens, comme l’auteur de ce livre m’avait fait rêver. C’était l’illustrateur Steven Kellogg. Ensuite j’ai toujours eu en ligne de mire le projet de faire une école d’art, animation, ou illustration… À 16 ans j’ai commencé l’école Émile Cohl à Lyon, et tout est parti de là !

Comment as-tu débuté dans l’illustration ?

Il y a environ 5 ans et demi, Barbara Canepa s’est intéressée à mon travail, et j’avais justement un projet sur les pin-up à ce moment-là. Un projet de BD. Puis elle a vu mon dossier, et m’a dit « je sens que tu aimerais plutôt faire de l’illustration, que dirais-tu de faire un artbook? » Elle avait vu juste, même si jusque là j’avais plutôt fait de la bd, l’illustration était ce que je préférais faire, alors bien sûr j’ai foncé, et voilà l’artbook. J’ai mis du temps à le réaliser et tant mieux, car Barbara laisse toujours un livre arriver à maturation. J’ai croisé la réalisation de ce livre avec de nombreux autres projets, en publicité et marketing notamment, pour Vivienne Westwood et Playboy notamment.

Quelles sont tes inspirations ? Les artistes qui t’inspirent, etc.

Je suis surtout inspirée par des dessinateurs et illustrateurs morts (rires), de l’Âge d’Or de l’illustration américaine, tels que Norman Rockwell, John Whitcomb, Coby Whitmore, Al Parker etc…et bien sûr les classiques de la pin-up comme Gil Elvgren, Alberto Vargas et George Petty. Il y a une foule d’autres noms de cette époque à qui je voue une admiration sans borne !

Pour les contemporains, j’adore Le travail de Carlos Nine, Gibrat, Berthet, Guarnido…

Quels sont tes futurs projets ? As-tu des projets artistiques personnels ?

Lorsque je vais rentrer au Canada, j’ai une bonne liste de commandes particulières à réaliser, et ensuite j’ai beaucoup de projets en tête, plein d’envies… Un tome 2 de Pin-up Art, un autre projet plus narratif, et une pin-up sur un avion peut-être….Vous verrez, il y aura des surprises ! 😉 »

En tout cas, on a hâte de découvrir de quoi il retourne, Maly !

 

On finit en beauté avec une interview vidéo de Sara Pichelli, qui s’est volontiers prêtée au jeu et qui s’est montrée très disponible avec une débutante comme moi ! Artiste italienne de talent (qu’on ne présente plus), elle travaille aujourd’hui essentiellement pour Marvel.

[Bon, vous m’excuserez pour la vidéo, à un moment, on se croirait sur un bateau, et puis, ils démontaient les stands, donc y’a du bruit… et aussi, c’était la première fois que j’interviewais une star du comics en anglais donc j’étais un poquito mucho stressée :-p]

C’était encore une fabuleuse Comic Gone et j’ai vraiment fait de belles rencontres ! J’espère que vous serez encore plus nombreux à venir nous rejoindre en 2016.

Je tiens tout particulièrement à remercier Romuald, Kader, Maly Siri et Sara Pichelli d’avoir si gentiment accepté d’être interviewés, filmés et de m’avoir accordé quelques minutes de leur temps !! :-B

Et, le mot de la fin teinté d’optimisme et d’espoir est pour Sara Pichelli, qui nous dit :

«Never give up even if sometimes it seems the only thing to do»

(Avec la traduction française, ça donne : «N’abandonnez jamais même si parfois ça semble être la seule chose à faire».) Je valide totalement et je vais en faire mon nouveau leitmotiv !! ^^

Plus d’infos :

http://www.comic-gone.com/

http://bdcinegoodies.com/

http://www.comics-zone.com/

Le blog de Maly Siri : http://pinup-doodles.blogspot.fr/

Le blog de Sara Pichelli : http://sara-pichelli.blogspot.fr/

 

Évènement testé et approuvé (depuis 2014) par…

TeeNa ★

One thought on “Les Comics envahissent Lyon avec la Comic Gone (2)

  1. Pingback: Les Comics envahissent Lyon avec la Comic Gone | The Breakfast Devil

Laisser un commentaire