Change tes circuits neuronaux !,  J'ai testé...

Le champ lexical de la culpabilité

Je ne sais si vous utilisez souvent l’expression « j’avoue » ?

Elle a fini par se faire sa place dans le langage courant, au même titre que « bon courage » (à tout hasard).

J’utilisais cette expression à outrance, sans même m’en rendre compte et avec une amie, on l’avait même customisé et on disait « je nie » à la place, en mode private joke.

Mais, il y a quelques temps, une nouvelle phrase s’est tapé l’incruste dans mon vocabulaire : « c’est pas ma faute ! » Là, j’ai commencé à réfléchir à ce que tout ça pouvait réellement renfermer et j’ai fait un flashback au collège en relevant tous les éléments du… champ lexical de la culpabilité !! (sisi, le cours de Français et le Brevet !)

Bon, c’est pas super de se rappeler ce genre de termes pour ceux qui ont détesté passer leur Brevet et rechercher ces p*tains de champs lexicaux… Moi, j’adorais cet exercice ! J’avais l’impression de partir à la chasse au trésor (et elle en rapportait un paquet, des points sur ma copie !)… Bon je m’égare !

Dans nos sociétés modernes et judéo-chrétiennes (oui, encore une fois…), la culpabilité tient une place très importante. Elle est souvent dissimulée donc on n’y fait même plus attention, elle est comme normalisée. Il faut donc tendre l’oreille pour la repérer.

La preuve d’ailleurs, on a très souvent une tendance à dire « désolé », ce qui vient encore plus appuyer le fait qu’il faut s’excuser car finalement (même si on ne sait pas ce qu’on a fait) on est coupables, qu’on le veuille ou non ! Il faut donc demander pardon pour être absous de nos péchés… Je ne me lancerai pas sur le sujet du Péché originel, même s’il est très clair que toute cette culpabilité vient de là…

J’ai d’ailleurs l’impression que ce sont davantage les femmes qui se mettent dans cette position de fautives, de personnes à purifier car on le sait parfaitement : c’est la faute d’Eve si cet idiot d’Adam a bouffé le fruit défendu… Mec, prends tes responsabilités, j’ai envie de dire ! Elle te l’a pas enfoncée dans le gosier, cette pomme… T’es un grand garçon, ‘fallait pas la manger, pis c’est tout !

J’allais m’excuser de parler ainsi de religion… car ça peut être perçu comme du blasphème par certains. Mais, on est dans un pays libre et j’ai parfaitement le droit d’exprimer mes opinions, même si elles vont à l’encontre des croyances majoritaires et dominantes. J’aime juste remettre en question des choses que je trouve illogiques et qui ont contribué à faire disjoncter le monde dans lequel on vit actuellement…

Je la vois assez souvent sur les réseaux sociaux depuis quelques temps, cette invitation à arrêter de s’excuser. Je le dis donc haut et fort : Je ne suis pas désolée !

 

Much Love to you all ❤

TeeNa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *