3615 Nawak,  Change tes circuits neuronaux !,  J'ai testé...,  Zoom sur…

La Tactique de l’Oursin

Vous est-il déjà arrivé de croiser un oursin sur la plage ?

Ou pire, de marcher dessus… C’est arrivé à mon petit cousin, quand j’étais plus jeune et, j’avais mal pour lui, il avait une énorme aiguille plantée dans le pied… Aïe aïe aïe !!!

Je ne sais plus si ces aiguilles sont venimeuses, mais en tout cas, elles sont bien aiguisées pour dissuader les autres d’approcher.

Et, c’est justement de ce phénomène dont je veux vous parler.

 

Parfois, dans la Vie, on peut se comporter comme des oursins… Oui oui. Moi la première, d’ailleurs. Bon, on ne va pas balancer des aiguilles à tout va, mais notre attitude ou notre énergie seront repoussantes ou feront fuir les autres. Ce qui fait que ça aura l’effet d’un répulsif pour qu’ils ne nous approchent surtout pas.

Je suis assez experte dans ce domaine. J’ai toujours su trouver les bons mots, les bonnes actions pour faire fuir les autres. Le problème, c’est que parfois, ça n’agit pas sur les bonnes personnes et on peut faire fuir des êtres auxquels on tient et qu’on voulait garder près de soi.

A l’inverse, il peut aussi arriver qu’on laisse des gens, qui n’ont rien à faire dans notre Vie, rester près de nous, trop près de nous, tellement près qu’ils se nourrissent de notre énergie, comme des vampires énergétiques. J’avais déjà parlé de ces personnes dans mon article sur les Détraqueurs.

 

Il y a des gens dont l’énergie inhibe la nôtre, l’empêche de s’épanouir. A côté d’eux, on ne peut pas grandir, évoluer, rayonner, on est contraints de rester petits, voir petit, vivre petit et être plus démunis qu’eux, sinon ils sont malheureux. J’ai remonté le fil d’une relation amicale et compris pourquoi depuis le début, je ressentais de la colère en présence de cette personne : ce n’était pas juste pour moi de me diminuer pour qu’elle puisse briller et être bien. Quelque chose dans son énergie agissait contre moi et mon bien-être. Je l’ai d’ailleurs vu quand j’ai réussi à avoir des choses qu’elle n’avait jamais obtenues avant, d’un coup, elle se sentait diminuée, envieuse et déprimée. Et, c’était comme ça à chaque fois, elle se réjouissait pour moi, mais seulement en façade, alors que sous la surface, il y avait de la jalousie, de l’envie et toutes sortes de sentiments qui luttaient contre ma progression.

Je ne suis pas passée assez tôt en mode oursin avec cette personne, ce qui fait que je suis passée à côté de pleins de belles occasions de créer la Vie dont je rêvais. Mais, une fois ma colère redescendue, j’ai pu réaliser que c’était mon choix de la garder aussi longtemps si proche de moi, alors que je sentais que c’était hyper inconfortable. C’était comme si je ne voulais pas grandir trop vite, donc je l’ai placée là pour me « retenir » de m’épanouir, d’une certaine façon…

Ça peut paraître bizarre, mais j’ai compris que c’était la vérité. Je pars du principe que personne ne peut me forcer à faire quoique ce soit. A un moment donné, je fais le choix de laisser une personne me maltraiter, elle ne peut pas le faire sans mon consentement.

Si je suis en mode oursin, personne ne peut m’approcher, donc voilà. Et, je choisis les personnes que je laisse entrer dans mon énergie.

 

Après cet épisode, j’ai décidé de mettre des vigiles aux portes de ma maison haha ! Il faut maintenant montrer patte lumineuse pour entrer chez moi. Parce les tagueurs et autres casseurs, ça va 2 secondes hein !

J’ai aussi appris à ne pas trop me flageller. Bien sûr, j’étais dégoûtée et très triste en découvrant les vraies motivations de cette personne à mon égard. Mais, j’ai pu constater que : Je m’aime quand même ! Même si j’ai fermé les yeux et fait l’autruche pendant des années, je m’aime quand même.

J’ai fait de mon mieux sur le moment et avec les infos dont je disposais à l’époque.

J’aurais fait d’autres choix si j’avais pu, mais j’ai fait les meilleurs choix dont j’étais capable à ce moment-là.

 

Et, aujourd’hui, mon choix d’Amour pour moi-même, c’est d’avoir enfin écouté le message de ma colère et d’avoir compris que c’était elle mon amie, qu’elle avait quelque chose d’important à me communiquer. J’ai écouté et agit en conséquence. Je me suis écoutée et j’ai arrêté de me forcer à conserver une relation qui me rendait malheureuse et m’empêchait clairement d’ouvrir mes ailes.

Depuis, la fluidité a repris sa place et le vide dont j’avais peur a été très vite rempli par de nouvelles personnes avec des intentions et attitudes sincèrement bienveillantes envers moi. Des personnes qui m’aident et veulent me voir réussir et être heureuse pour de vrai et pas juste dans l’idée et avec un fond de « Je vais te dépasser de toute façon ! »

N’empêche, j’ai remarqué que j’attire souvent des personnes qui se mettent en compétition avec moi, m’envient et me jalousent. Alors, je me suis demandé si c’était parce que je portais ce truc de vouloir être la meilleure. Et, ensuite, je me suis dit que c’était un bel enseignement car si ces personnes voient quelque chose à jalouser, c’est que j’ai des qualités dont je n’ai pas conscience. Elles voient ma Lumière et ça les énerve donc elles cherchent à me dissuader de briller encore plus.

Je vais ressortir la phrase de Lisa Nichols (que j’avais déjà citée dans un précédent article), les gens, si ça vous gêne que je brille, que je réussisse et que je rayonne : mettez des lunettes de soleil et FUCK YOU !!

Je compte plus sacrifier quoique ce soit pour quiconque à cause de ma culpabilité et fausse empathie. Maintenant, c’est bon, il est temps de montrer de quoi je suis capable !

 

Christelle alias TeeNa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *