« La rançon de la gloire » et autres joyeusetés

Dans le genre expressions qui tuent, « la rançon de la gloire » est une des pires… En voici un exemple en dessin :

TeeNa_Dette

Déjà, le terme « rançon », je le trouve assez…violent.

J’ai demandé à notre ami le Larousse ce qu’il pensait de ce mot et il m’a répondu ceci : « Somme d’argent exigée pour la délivrance de quelqu’un retenu illégalement prisonnier (prise d’otage, enlèvement, etc.). Inconvénient, désagrément accompagnant inévitablement un avantage, un plaisir »

Je pense que pour cet article, ce qui nous intéresse est la deuxième partie de la définition : le fait qu’un plaisir, avantage s’accompagne forcément d’un revers qui te défonce la tronche au centuple. D’où vient cette croyance ? Et surtout, en quoi est-ce logique de s’en prendre plein les dents si on a osé avoir ne serait-ce qu’une seconde de bonheur ? Qui nous contraint à nous contenter du malheur et de la souffrance et nous oblige à croire que c’est ça la normalité ?

Bon, je n’ai malheureusement pas la réponse à toutes ces questions, hein ! Je soulève juste des sujets de réflexions haha

Mais, ça m’intéresse de creuser. Vous me connaissez maintenant 🙂

Alors, je pense que ça doit remonter à bien loin ce genre de croyances. Je n’ai pas trouvé d’historique donc je vais partir de mes suppositions et de ce que je comprends.

Comme d’habitude, la littérature, le cinéma, les séries, etc. sont de très bons maîtres en matière de croyances limitantes et conneries ambulantes.

Pour la rançon de la gloire, j’ai le souvenir de Piper dans Charmed qui avait toujours peur de subir un grand malheur quand elle vivait une période de bonheur. A l’époque, j’étais encore ado, mais ça me troublait déjà car je ne comprenais pas quel était le lien logique. Et, bien sûr, vu qu’elle avait hyper peur et qu’elle était persuadée qu’un malheur allait arriver… devinez quoi ! Le malheur tant attendu arrivait, bien sûr ! Et pas du malheur de chochottes, non, le bon gros malheur qui te donne envie de te terrer sous terre… Le problème, c’est que vu qu’elle y croyait dur comme fer, ça se produisait, ce qui renforçait sa croyance qu’un bonheur est forcément suivi d’un malheur encore plus grand. C’est un cercle vicieux interminable ! Il faut totalement remettre en question ce système de pensées pour pouvoir s’en libérer… Ce que j’ai eu l’opportunité de faire assez tôt dans ma vie ! Et, contrairement à beaucoup, j’en ai eu marre de devoir toujours vivre dans la douleur et de me sentir obligée de créer des situations qui me faisaient souffrir… Ça peut paraître fou ce que je dis, j’en ai bien conscience, mais prenez le temps de la réflexion avant de tout renier en bloc.

On nous dit qu’il faut galérer pour mériter des miettes de bonheur…suivies de très près par un grand malheur. Et on trouve ça plus normal que d’être tout simplement heureux sans drames. Les anglophones ont même une expression qui traduit ça : « No pain, no gain ». En gros, pas de souffrance, douleur, pas de succès ni de victoire… Euh…Mais, c’est quoi cette vie ? On est censés avoir tous signé ce torchon pour vivre ces mensonges ?!

On nous dit « on ne peut pas tout avoir dans la Vie». Et nous, naïfs, on y croit et on s’auto-sabote en se disant qu’on doit choisir les domaines de notre vie où on sera moyennement satisfaits (parce que c’est interdit d’être totalement heureux et comblés, trop ostentatoire !) donc on sacrifie sa vie. Pour contenter qui, au juste ?

On nous dit qu’il y a un prix qu’on doit payer pour devenir célèbre et qu’il y a forcément des mauvais côtés de la célébrité tels que la drogue, l’alcool, la dépression et le désespoir, les trahisons, la prison, le mal-être et la solitude, les débordements…et finalement, la perte de sens. Pourquoi vous délectez-vous à ce point des magazines people où les stars sont étalées dans leur plus mauvais moments ?

C’est pour se rassurer car on se dit qu’on préfère notre vie de misère plutôt que d’oser atteindre nos rêves, si on doit un jour nous les enlever violemment. C’est une excuse pour ne pas se bouger et pour réaliser ses rêves. Et, en même temps, si on est persuadés que la gloire induit obligatoirement une chute très violente assurée, ce n’est pas étonnant qu’on n’ose rien tenter pour l’obtenir. Mais, pourtant, la gloire est neutre, ce n’est que nous qui mettons nos croyances sur son dos et c’est ce qui nous fait vivre le meilleur…ou le pire.

On nous dit qu’il faut être modeste… Mais, dans ce contexte, ça veut surtout dire qu’il ne faut pas prétendre à plus que ce qu’on a. Donc, « contente-toi de bouffer la gadoue et ferme-la ! » On se limite en se disant qu’on devrait s’estimer heureux d’avoir déjà trois pécots et deux crottes de mouche… Alors, je vous arrête, je ne dis pas qu’il faut être insatisfait et se plaindre de ce qu’on a. Non ! Je dis juste qu’on a toujours le choix de s’autoriser le meilleur et ce dans TOUS les domaines, même si certains trouvent ça indécent voire égoïste…

Personnellement, j’aime voir les gens qui réussissent car ils sont pour moi une source infinie d’inspiration ! Ils me donnent des ailes et en voyant leur parcours, je réalise que tout est vraiment possible, à condition de s’en donner les moyens et d’accepter de tout guérir et de lâcher toutes ses croyances pour s’autoriser à atteindre ses objectifs et vivre la vie de ses rêves ! Grâce à eux, je vois qu’il est possible d’avoir une Vie magique et qu’on n’est pas obligés de sacrifier un domaine de notre vie pour réussir, qu’on peut au contraire tout avoir et être heureux dans TOUS les domaines. Et que ce n’est pas un affront envers qui que ce soit et qu’il n’y a pas de prix à payer, c’est au contraire normal d’être heureux dans tous les domaines. C’est normal de tout avoir. Et c’est normal d’être comblé !

Il faut beaucoup d’humilité pour arriver à lâcher ses croyances sans croire que c’est un blasphème envers je ne sais qui. Il faut pouvoir accepter le fait qu’on ne sait pas tout, mais qu’on a le droit à tout. C’est quoi ce « tout » ? L’Amour, le bonheur, la joie, la sérénité, la réussite, l’argent, l’abondance, la prospérité, les belles relations familiales et amicales, une Vie qui a du sens et qui nous comble chaque jour. Voilà ce à quoi on a tous droit !

Maintenant, chacun est libre d’y croire ou non et de créer sa Vie en fonction.

TeeNa ★

Laisser un commentaire