Change tes circuits neuronaux !,  J'ai testé...,  Zoom sur…

Faire Vie neuve

J’ai refait ma carte d’identité. Et oui, je vais vous prouver que je peux faire un article sur ce sujet hihi

Vous savez que je suis vraiment à fond dans tout ce qui touche au transgénérationnel (donc ce qui nous est transmis par nos ancêtres, grands-parents, parents, etc.), ça me passionne depuis plusieurs années ! J’ai vu une vidéo qui conseillait de couper les liens familiaux énergétiquement quand on faisait face à des blocages dans notre vie car c’était dans ces mêmes liens que se trouvait sûrement la source de nos problèmes. Et, en gros, il était conseillé de « refuser l’héritage de nos lignées familiales ».

Sur le coup, je me suis dit « Chic ! J’ai jamais pensé à le faire, je vais tester pour voir »… Mais, j’ai très vite réalisé que… j’avais une grosse résistance, même s’il m’a toujours paru clair que ces héritages étaient souvent trop lourds à porter pour moi et que ça m’encombrait plus qu’autre chose… J’ai été vraiment étonnée voire choquée de ma réaction. C’était comme vouloir garder une épine dans le pied bien qu’elle fasse mal à chaque instant et m’empêche d’avancer… Un poil maso, en effet !

Mais, au fond, réside la peur de trahir ma famille si je refuse l’héritage ancestral… Pourtant, rien de ce qui m’a été transmis ne m’appartient et ça me ralentit car ce sont de grosses pelotes de laine emmêlées avec des nœuds impossibles à défaire. Je n’aurai pas assez d’une Vie pour tout démêler… j’ai la flemme de défaire tous ces nœuds… Je dirai même plus : je m’en tamponne le coquillard avec une patte de morue !

J’ai le choix et j’ai le droit de refuser cet héritage sans pour autant être reniée par ma famille. Bon, après s’ils me renient, ça les regarde ! Je préfère être alignée avec moi-même et décider de ce que je fais de ma Vie. Donc, très rapidement, je me suis dit que je ne voulais plus garder ce qu’on m’avait transmis et que je m’en débarrasserai volontiers !

Il en était tout autrement pour ma nouvelle carte d’identité…

Ça a commencé tranquillement. Je me suis présentée un matin à l’accueil de la Mairie et on m’a dit qu’il y avait un problème informatique et que c’était impossible de me la donner car il fallait scanner je ne sais plus quoi… j’étais assez surprise mais je me suis dit que ça pouvait arriver.
Par contre, 3 jours plus tard, quand j’ai voulu retourner à la Mairie, là je me suis dit que c’était vraiment bizarre car c’était une aventure rocambolesque digne d’un film comique…
Pour être bien sûre de ne pas me déplacer pour rien cette fois-ci, j’ai tenté d’appeler la Mairie. Sur les 3 appels, un seul a abouti et on m’a juste répondu pour me dire : « Veuillez patienter, je vous mets en attente ». J’étais hallucinée mais je me suis pas découragée et j’ai voulu y aller quand même. Pour info, il était un peu moins de 10h30 à ce moment-là, la Mairie fermant à 12h, j’avais largement le temps de m’y rendre. Mais j’ai senti en même temps qu’il valait mieux ne pas y aller ce jour-là, j’aurais dû m’écouter…

Malheureusement j’avais pas prévu le coup et j’avais pas encore rechargé mon pass Navigo et bien sûr j’avais aucune monnaie sur moi. Le premier distributeur automatique étant à 15 minutes à pieds de chez moi (je vis dans un coin reculé de ma ville…), je me suis dit « Autant prendre l’Autolib, tant que ça marche encore ». En consultant l’application, je réalise qu’il n’y a pas de bornes de parking disponibles près de la Mairie ni près de mon métro habituel, ça aurait déjà dû me mettre la puce à l’oreille… j’ai trouvé une autre station quelques rues plus loin du métro donc je la réserve pour être sûre de pouvoir me garer. J’ai un peu galéré à trouver cette station car elle était dans une rue que je ne connaissais pas… Enfin arrivée à la station, quelle n’est pas ma stupéfaction en voyant que toutes les places de parking sont… prises !!! WTF ??!! J’avais pourtant réservé ma place, c’est quoi cette blague ?!!! J’appelle l’assistance Autolib’ pour en savoir plus. Il me fait aller vérifier 2 places qui étaient censées être libres… elles sont toutes les deux occupées par des voitures… non branchées !!! Donc l’application Autolib’ ne pouvait pas savoir qu’il n’y avait en fait pas de place !!! J’ai jamais vu ça !!

A ce moment-là, je serai rentrée chez moi direct, mais vu que j’avais encore la voiture, il fallait que je la gare à une borne… donc le mec de l’assistance me dit qu’il me réserve la place la plus proche à… Vincennes !!! Soi-disant à 500m… bah j’ai mis beaucoup de temps à la trouver cette p*tain de place !!!
Je suivais le GPS de la voiture. J’ai tourné en rond, je suis passée devant la place sans la voir car elle était indiquée dans une rue alors qu’elle était dans une autre rue perpendiculaire… En faisant demi-tour, je m’en suis rendue compte trop tard pour tourner, j’ai donc décidé de faire le tour du bâtiment pour arriver dans le bon sens de circulation. J’ai voulu prendre la première rue qui permettait de tourner mais… elle était à sens unique et bloquée par un p*tain de déménagement !!! J’ai donc continué plus loin et j’ai enfin pu tourner. J’ai fini par me garer comme il faut à la borne. Mais… j’étais très loin de chez moi… A la base, je voulais juste aller à la Mairie chercher ma carte, ça devait prendre une dizaine de minuter et là je me retrouvais dans une autre ville sans transports directs vers chez moi… Je commençais à être clairement excédée…
Mais j’en ai profité pour recharger mon pass Navigo à la gare de Vincennes. Je me suis dit que j’allais prendre le bus qui me dépose au pied de ma rue (10 minutes de marche pour la remonter ensuite…) et en arrivant à l’arrêt de bus, je vois qu’il y a 24 minutes d’attente !!! J’avais l’impression qu’on m’avait jeté un sort pour que je ne récupère jamais ma carte !! J’étais trop saoulée et il était quasiment 12h donc je savais que c’était mort pour ma carte… J’ai tenté de me rabattre sur l’Autolib pour rentrer direct chez moi, (même si j’étais un peu frileuse vu la mésaventure à l’aller…) mais la question a été vite réglée car mon application ramait donc je n’ai pas pu réserver quoique ce soit de toute façon… la rage commençait à m’envahir et j’avais une furieuse envie de me rouler par terre en pleurant et en hurlant… mais bon, c’est déjà pas choupi du tout quand c’est un mioche qui le fait alors… une adulte au secouros ! haha

Finalement j’étais trop énervée et j’ai décidé de prendre le métro (ligne 1 et ligne 9) et d’attendre le bus qui me ramènerait chez moi. Je suis arrivée devant chez moi à 12h15…… en mode « nan mais, c’était quoi, ce binz, en fait ??? »

Un peu échaudée par toutes ces péripéties, j’ai attendu quelques jours avant de retenter « l’expédition nouvelle carte d’identité ». Je ne sais pas si vous le savez, mais il faut restituer l’ancienne carte (qui sera détruite) pour avoir la nouvelle. Mais, moi, je voulais la garder, mon ancienne carte, donc quand je suis arrivée au guichet et qu’on m’a demandé de la rendre, j’ai dit que je ne l’avais pas, que je ne savais plus où elle était (dans ton sac, meuf, t’as regardé par hasard ?). J’espérais qu’on me donne ma nouvelle carte sans avoir à me séparer de l’ancienne… Mais, la personne qui m’a reçue m’a clairement dit qu’elle ne pouvait pas me laisser avec les 2 cartes et que si je l’avais perdue, il fallait que je fasse une déclaration de perte et que ça me coûterait 25€… Résultat : je suis repartie bredouille ! Tout ça parce que je voulais garder ma vieille carte d’identité ??

J’étais assez agacée, je trouvais injuste qu’on ne me laisse pas garder ma carte, après tout, c’était la mienne, j’avais passé plus de 10 ans avec elle, non mais…

Et puis, j’ai réfléchi. J’ai repensé à cette histoire d’héritage familial que je ne veux pas lâcher… Et, là, c’était encore plus flagrant comme exemple car il s’agissait clairement de mon identité. Il s’agissait de quitter l’identité de petite fille pour accueillir mon identité de femme indépendante. C’était un choix que je croyais très simple à faire… mais en fait, j’ai constaté que j’avais beaucoup de résistances.

J’ai ensuite réalisé que, comme pour ma carte, si je m’accrochais au passé, à ce qu’on m’a légué, je bloquais en fait toutes les choses merveilleuses que la Vie a en stock pour moi… Je me plains quelques fois de ne pas avancer autant que je le voudrais… mais si je résiste et dit « non » dès qu’on me propose un truc différent de ce que je connais, c’est normal de stagner.

En comprenant ça : que c’était bien moi qui bloquais les choses, le flux de la Vie, j’ai petit à petit accepté l’idée de rendre l’ancienne carte et d’accepter la nouveauté !

Je suis donc retournée à la Mairie le lendemain matin et… j’avais ma vieille carte dans les mains, je lui avais déjà fait mes adieux (haha ! on dirait que je parle d’un être vivant…)

Quand je suis arrivée au guichet, la dame a tout de suite tendu la main pour récupérer ma carte vu qu’elle la voyait dans ma main… Je lui ai donné sans faire d’histoires. Je l’ai vue aller chercher ma nouvelle carte et préparer ce qu’il faut pour me la restituer. J’ai signé une attestation de remise de carte d’identité. Et puis d’un coup, je vois qu’un bout de l’ancienne carte est coupé, c’était bizarre, mais ça allait, je me suis juste dit que c’était le passé qui se désagrégeait et que de toute façon, ce qui m’intéresse maintenant, c’est le présent !

Je suis donc cette fois-ci repartie avec ma nouvelle identité d’adulte !!!

 

Morale de cette histoire : si je reste agrippée au passé, je trouverai toujours sur ma route des obstacles, des détours, des embûches, des pièges, qui m’empêcheront d’arriver à destination !
Je crois que j’ai compris le message 10/10, là… et je dis : Bienvenue la nouveauté !!!

C’est comme une renaissance et c’est maintenant à moi de choisir ce que je veux faire de ma vie. Personne, d’autre que moi, n’a le moindre pouvoir sur moi et ma vie.

Alors, maintenant, reste à savoir ce que j’ai envie de créer. Vaste question à laquelle je vais prendre le temps de répondre tout en vivant au jour le jour et en avançant à mon rythme. Douceur, légèreté et fluidité sont mes alliés pour ce nouveau départ ! 😀

Much Love to you all 💖

TeeNa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *